Le centre MedSon est une école reconnue et agréée par :

Regroupement des intervenants et thérapeutes en médecine alternative

Regroupement des intervenants et thérapeutes en médecine alternative

Association des Naturothérapeutes du Québec

Association des Naturothérapeutes du Québec

Le concert thérapeutique
Le concert thérapeutique

par Emmanuel Comte

 

Emmanuel Comte est auteur des livres :

¤ Le Son de Vie, Québécor 2011

¤ Le Son des Vibrations, Québec-Livres 2015, Dangles, 2015.

¤ Le Son d'Harmonie, MedSon 2012.

 

Des questions ? Contactez-nous.

 

Copyright 2016 Centre de Recherche MedSon

Résumé

Nous proposons depuis quelques années déjà des concerts dits « thérapeutiques ». Depuis 1977, année où l’aventure a commencé, je suis allé tel un pèlerin des sons, répandre la bienveillance des Muses pour soulager les souffrances.

 

Et l’exercice a réussi, puisque 33 ans plus tard, le jeu continue.

Emmanuel Comte, Musique à l'hôpital, 1977

 

Le concept des concerts thérapeutiques a réellement débuté pour moi à l’hôpital en 1977, alors que j’étais soigné pour un cancer à Lyon, France (Voir photo ci-dessus). Égayant mes longues heures de patience avec les sons de ma flûte, j’ai été très vite réclamé pour faire la tournée des chambres occupées par d’autres patients. La pratique musicale m’ayant été d’un grand secours dans le processus de ma guérison, j’ai entrepris ensuite une démarche de recherche et de composition qui continue encore. Et à partir de 1980, j’ai commencé à enseigner cette sorte de sonothérapie que j’avais par moi-même découverte.

 

Emmanuel Comte Sonologie - Musique en salle d'opération, 2008

 

Le lien hospitalier de ma pratique s’est ensuite développé entre 1995 et 1999, période où j’ai arpenté musicalement de nombreux établissements médicaux avec mon arsenal instrumental, en y donnant régulièrement des concerts. Les meilleures éditions se sont déroulées au Québec et j’ai souvenir d’une grande salle de l’Hôtel Dieu à Sherbrooke où des patients soignés en soins palliatifs et en oncologie étaient amenés par le personnel soignant. La plupart des personnes étaient allongés sur des lits ou des civières qui avaient été acheminés jusqu’au lieu du concert et les plus valides étaient amenées dans des fauteuils roulants. Ces expériences ont été des plus émouvantes. Ce qui aurait dû être quotidien n’était hélas que passager et j’ai œuvré dans ce milieu pendant plus de cinq années. Même si j’ai toujours été bien accueilli dans les hôpitaux, les autorités médicales officielles faisaient largement sourde oreille à ces pratiques marginales, alors même que selon moi, la médecine est l’avenir de la musique : c’est la médecine sonore, une médecine par les sons, que nous pratiquons déjà à titre de technique complémentaire de soins.

 

Rappelons-nous juste que la démarche en soi n’est pas nouvelle, puisqu’il y a plus de mille ans déjà, les anciens arabes d’Orient, traçaient les premiers jalons de la musicothérapie moderne en organisant des concerts réguliers dans les hôpitaux. Al-Kindi (801-873), médecin et polymathe irakien était aussi musicien et quelques bribes concernant ses pratiques nous ont été transmises.

Al-Fârâbî, L'Epître sur l'intellect

 

Le néo--platonicien arabe Al-Farabi (872-950) a écrit un traité, l’Épître sur l’intellect, où il décrit les effets de la musique sur l’âme. Les arabes avaient déjà au 9e siècle des hôpitaux équipés d’auditoriums, où ils traitaient et apaisaient les patients atteints de maladie mentale.

 

En complément des concerts hospitaliers, j’ai vécu aussi d’autres l’expérience, avec des concerts plus privatifs, donnés en Europe, dans plusieurs salles d’opération. Les prestations avaient lieu à l’intérieur du bloc opératoire, pendant que les patients, endormis par la musique jouée en live et par une anesthésie chimiquement atténuée, se faisaient opérer.

 

Nous avons depuis élargi le concept, pour faire ressembler nos concerts thérapeutiques à de « vrais » concerts en organisant des événements ouvert à tous dans des salles publiques. Ainsi, depuis plusieurs années, nous avons donné de nombreux concerts thérapeutiques publics dans des villes telles que Montréal, Sherbrooke, Québec, Paris, Lyon, Bruxelles, Manchester et Lausanne...

 

Durant un concert thérapeutique, il se joue de la musique thérapeutique, cela va sans dire. Quand je dis « musique thérapeutique », je pourrais tout aussi bien dire musique méditative. Il y aurait beaucoup de liens à établir entre notre méthode thérapeutique et les techniques dites de relaxation, de méditation ou même d’hypnose. Rappelons-nous que le mot hypnose veut dire sommeil et que pendant nos concerts, la plupart des gens s’endorment. À une époque où la prescription de somnifères et d’hypnotiques fracasse tous les records, en France notamment, il est donc possible d’avoir recours à certains sons pour traiter certains maux… Aux médecins de prendre le relais au moyen de la prescription musicale.

 

Cette longue et patiente pratique nous a permis de synthétiser une expertise que nous partageons depuis plusieurs années. L’enseignement de ces techniques que nous offrons maintenant et que nous appelons sonothérapie ou sonologie, consiste à apprendre à nos stagiaires à donner des séances en utilisant leur propre voix et quelques outils appropriés comme les diapasons, les bols tibétains et la chromothérapie. Le but poursuivi est de faire relaxer les clients durant des concerts thérapeutiques individuels, en utilisant une technique qui pourrait s’appeler « relaxation corporelle pour le bien-être ». Il n’est pas nécessaire d’être musicien ou musicienne pour pratiquer cette sonothérapie, bien que la connaissance d’une technique instrumentale puisse y être facilement adaptée.

Exemples de concerts thérapeutiques
Références

¤ Musiques composées par Emmanuel Comte

¤ Extraits de concerts thérapeutiques par Emmanuel Comte

¤ Le Son de Vie, Québecor 2011. .

¤ Le Son d'Harmonie, ed. MedSon 2012 ISBN 978-2-9810345-2-6, Le Son de Vie et la sonorité des Mondes, Sonologie et pythagorisme, éd. Québécor, 2011, ISBN 978-2-7640-1757-9,

¤ Le Son des Vibrations (Québec-Livres, 2015 ISBN 978-2-7640-2417-1 ).

 

Notes complémentaires

Emmanuel Comte est créateur du concept Sonologie - Sonothérapie - Toucher par les Sons©

 

Autres articles sur la Sonologie sur le flux RSS du centre de recherche MedSon

Centre de Recherche MedSon
Emmanuel Comte
Revue de presse
Vidéos
Photos
  • Le Son touche l'enveloppe musicale de l'être.

  • La plus belle musique est celle qui émane de son être.

  • La musique est faite de silence. Le silence n'existe pas. La musique existe-t-elle ?